Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Ce qu’il fallait retenir des CSE de mai 2021

Le dernier CSE ordinaire s’est tenu le jeudi 20 mai. Quant au CSE central, il a ENFIN eu lieu le 26 mai. Vous trouverez ci-dessous les points clés qu’il faut en retenir.

Pour mémoire, le CSE Central est une instance qui regroupe des élus de tous les établissements français de la CMA CGM : Marseille, Le Havre, Paris, La Guadeloupe, La Martinique et la Réunion. Ce CSE Central se tient en plus des CSE de chaque établissement. Il permet de traiter les sujets communs aux différents établissements. A la CMA CGM il se tient un CSE Central par trimestre, à l’initiative de la Direction. Mercredi 26 mai se tenait le CSE Central du premier trimestre. Oui, vous avez bien lu, celui du premier trimestre ! Car il a fallu réclamer pour l’avoir ce CSE Central ! Ne pas proposer de réunion aux élus, c’est un peu faire l’autruche avec sa tête dans le sable et pouvoir dire qu’il n’y a pas de problème !

  • Congé paternité rallongé 

Vous le savez, à la CFE CGC nous prônons l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle. Eh bien le législateur pense comme nous ! A compter du 1er juillet le congé paternité passera à 28 jours (contre 14 aujourd’hui), avec 7 jours obligatoires à prendre immédiatement à la naissance de l’enfant. Le reste des 21 jours pourra être pris de manière fractionnée en deux périodes d’une durée minimale de cinq jours chacune et au maximum au 6ème mois de l’enfant (contre 4 mois aujourd’hui). C’est une belle avancée ? Nous nous sommes assurés en CSE que la CMA CGM allait appliquer ce texte bien évidemment et surtout communiquer autour ! La Direction va mettre en place un livret de parentalité qu’elle va diffuser. Surtout pas trop de bruit, il ne faudrait pas que cela se sache… Alors nous sommes là pour vous le dire ! Et si vous rencontrez des soucis, vous savez où nous trouver ! Et aussi, n’oubliez pas de prévenir le bureau des ASC de la naissance de votre enfant et de mettre à jour votre profil : vous pourrez bénéficier de nouveaux avantages et même d’un petit cadeau (bon d’achat de 60 euros) !

  • Crise Covid-19

Pour aider les salariés les entreprises pouvaient mettre en place des dispositifs de travail à temps partiel. Nous nous sommes renseignés pour savoir si des collaborateurs avaient fait appel à ce système ou si la Direction l’avait mis en place et sur quelle période. Si ce n’est sur le premier confinement de l’année 2020, la Direction n’a pas souhaité poursuivre le dispositif de travail à temps partiel, et a préféré un accompagnement personnalisé des collaborateurs qui rencontraient des soucis. Vous êtes concernés ? Vous êtes satisfait ou pas ? Vous vous êtes heurtés à un refus de la Direction ? Nous sommes là pour vous défendre et argumenter pour vous si besoin. Faites nous remonter vos difficultés.

  • Managers et élus 

Souvenez-vous de notre communication « qu’est-ce qu’un élu CFE CGC ? » (disponible à l’affichage des machines à café pour quand nous retournerons à la Tour). Quelle est la particularité d’un élu CFE CGC ? C’est un élu qui tient un poste comme le vôtre et qui en plus de son travail donne de son temps pour les autres collaborateurs. C’est un élu qui connaît vos difficultés. Dorénavant, les managers qui ont un élu dans leur équipe seront sensibilisés au travail spécifique des élus et aux contraintes de leur mandat. Vous êtes nombreux à hésiter à nous rejoindre, à hésiter à vous présenter. N’hésitez plus. Etre élu n’est pas un frein à une carrière !

  • Les 3 jours de RTT « fortement recommandés » 

Retour sur la communication à propos des 3 jours de RTT initialement annoncés comme devant obligatoirement être mis avant la fin avril. Lors du CSE du mois d’avril nous étions montés au créneau contre cette mesure absurde. Rétropédalage de la Direction : d’obligation, la mesure était devenue fortement recommandée, mais la Direction s’était refusée à amender sa communication. Nous avons fait le boulot ! Vous avez été nombreux à nous solliciter à ce sujet. Au résultat ? Les chiffres sont similaires à ceux de l’année dernière. Nul besoin à la Direction d’imposer les congés, vous êtes suffisamment responsables pour savoir quand vous devez le faire !

  • Déploiement d’I-Book au sein du service client de l’agence de Marseille

Pour maintenir un bon niveau de compétitivité, la CMA CGM modernise certains de ses logiciels. Lors du dernier CSE nous avons été consultés (c’est-à-dire que la Direction nous a demandé notre avis, même si notre avis n’est pas bloquant) à propos du déploiement du logiciel I-Book au sein de l’agence de Marseille. C’est toujours compliqué pour une organisation syndicale de se prononcer sur un cas comme celui-là. Pourquoi empêcher une entreprise de se moderniser si cela permet de maintenir les emplois ? Parce que c’est bien cela la crainte de notre organisation syndicale sur certains sujets : le maintien et le renforcement des emplois sur Marseille.

Concernant I-Book, nous avons eu une présentation de l’outil qui constitue une modernisation et une rationalisation des processus pour les premières phases du booking (en remplacement partiel de Lara). On ne va pas rentrer dans les détails techniques. L’outil nous est apparu clair, simple d’utilisation et surtout, surtout, sans aucun impact sur le nombre des emplois. En conséquence, la délégation CFE CGC a voté favorablement pour le déploiement de ce projet.

  • Matériel professionnel et sanctions financières 

Une rumeur court quant à des sanctions financières à l’encontre d’un ou plusieurs collaborateurs suite à des dégradations de matériel informatique. La Direction a semblé surprise et a rappelé que seules les dégradations volontaires peuvent engendrer la responsabilité financière des collaborateurs. A la CFE CGC, nous considérons que si la dégradation est dû à un accident, cela ne peut vous être reproché. Vous rencontrez un souci à ce propos ? Contactez un élu CFE CGC. N’oubliez pas que vous avez le droit, syndiqué ou non, d’être accompagné par une personne de votre choix lors d’un entretien disciplinaire avec la Direction.

  • Rattachement d’Air Cargo à l’UES

Courant 2020, CMA CGM s’est lancée dans le fret aérien, afin de compléter son offre de transport. La CFE CGC se réjouit du développement de l’entreprise, signe de bonne santé et source d’emplois pour de futurs collaborateurs. Pour le moment le développement de cette nouvelle entité se fait avec des collaborateurs actuels. La Direction a confirmé l’une de nos craintes : Air Cargo ne sera pas rattaché à l’UES (Unité Economique et Sociale) Maritime. Quel impact pour les salariés qui basculeraient chez Air Cargo ? Un changement de contrat, une perte d’avantages (mutuelle, intéressement, etc). Cela n’était pas envisageable pour nous. Des collaborateurs qui souhaiteraient rejoindre CMA CGM Air Cargo doivent disposer des mêmes avantages que s’ils restaient chez CMA CGM. Et la Direction se doit d’être claire et précise dans sa communication envers ces salariés. Nous y veillerons. Qu’avons-nous obtenu ? Pour le moment les collaborateurs seront détachés auprès de Air Cargo et chaque cas sera étudié individuellement par la Direction.

  • CMA CGM Academy 

Chaque développement de l’entreprise, chaque décision est un point d’attention de la part de vos élus CFE CGC. En 2018, CMA CGM a souhaité lancer sa propre Academy sur le campus de l’ENSM de Marseille à la Pointe Rouge. Quel était le postulat de base ? Créer un lieu de rendez-vous international où experts, managers et collaborateurs, étudiants, start-ups, chercheurs, clients et partenaires pourraient travailler ensemble pour inventer les solutions de demain et écrire le futur du shipping et de la logistique. Beau projet sur le papier. 3 ans après, où en sommes-nous ? L’année 2020 s’est terminée avec le terrassement de l’emplacement de la construction. Le démarrage de la construction commencera en septembre 2021 pour une réception à l’été 2023. Vous voudriez en savoir plus ? Nous aussi figurez-vous ! L’objectif initial est-il toujours le même ? L’Academy dispose-t-elle toujours de son indépendance puisqu’elle est maintenant rattachée à la DRH ? L’Academy deviendra-t-elle une entité à part entière ? Les collaborateurs feront-ils toujours partie de CMA CGM ? Autant de questions pour lesquelles il nous faudra attendre avant d’avoir des réponses. Mais notre Président Directeur Général s’est engagé à venir nous en parler lui-même lors d’un prochain CSE Central. Si ce sujet vous tient à cœur, venez nous en parler.

  • Plan Génération 

Fin 2019, la Direction nous présentait le plan Génération dont l’objectif annoncé était d’accompagner les jeunes entrants. La crainte de la CFE CGC était que ce plan contribue à fragiliser les contrats des plus jeunes et à faire sortir les plus anciens. Changement au sein de la DRH au plus haut niveau, changement de vision. La DRH Groupe et Présidente du CSEC s’est engagée à abandonner le plan Génération dans son état actuel et à permettre un accompagnement plus individualisé de chaque collaborateur, fondé sur les compétences de chacun.

  • Épargne salariale 

Vous connaissez le fonctionnement de votre section syndicale CFE CGC. Être force de proposition, argumenter et convaincre. Nous avons abordé le sujet de l’intéressement. Vous connaissez notre position sur le sujet. La Direction pourrait distribuer plus que ce qu’elle fait. Mais est-ce le seul axe d’amélioration possible ? Et s’il existait un meilleur support d’investissement ? Nous avons demandé à avoir une présentation plus précise du produit actuel proposé par le CIC. La Direction doit nous revenir car un conseil de surveillance du CIC doit avoir lieu prochainement. Nous avons déjà obtenu que l’un de nos élus, Maxime Berto, devienne représentant des salariés CMA CGM et siège au conseil de surveillance des différents fonds de placement contenus dans le Plan Epargne Entreprise, et géré par le CIC. La CFE CGC sera donc en mesure de vous informer plus précisément sur ce sujet prochainement !