Share on twitter
Share on linkedin

Le point sur la mutuelle

 

Ce mardi 1er juin se tenait la commission mutuelle. Trois de nos élus étaient présents pour vous représenter. Voici ce qu’il faut en retenir. 

 

  • Une provision pour 2021

L’année 2020 a été une année atypique avec la crise sanitaire et les confinements successifs. En réalité, les consommations médicales ainsi que les actes ont notablement baissé. Il en ressort que pour les actifs, 2020 est une année excédentaire, malgré l’application de la taxe Covid, décidée par le gouvernement. Compte tenu de ces éléments, il a été décidé de provisionner 1,3% du résultat excédentaire de 2020 au titre de 2021. En effet, personne ne sait de quoi sera composée 2021 et quels pourraient être les impacts d’une nouvelle taxe gouvernementale. 

  • La situation des inactifs

Sans l’application de la taxe Covid, les comptes auraient été proches de l’équilibre ; ce qui signifie que les inactifs suivent la même logique que les actifs. Leurs habitudes de consommation médicale ont évolué. À noter, qu’ils sont peu nombreux à souscrire à la sur-complémentaire. L’une des explications possibles est leur fréquente affiliation aux ALD (affections de longue durée).

  • Le réseau Santeclair

Le réseau Santeclair ne semble pas faire l’unanimité, notamment en termes de maillage du territoire. Les magasins affiliés changent souvent ce qui peut compliquer le lien tissé avec un opticien ou un dentiste. À noter qu’il donne satisfaction sur les Antilles où il est le plus étendu. Avec la généralisation par le gouvernement des 100% dentaire, optique et appareils auditifs, une réflexion générale sur l’avantage d’un réseau est à envisager à moyen terme.

 

Faites-nous part de vos besoins et suggestions sur la mutuelle. La prochaine commission mutuelle aura lieu en septembre 2021 !