Share on twitter
Share on linkedin

Rencontre avec M.Saadé – Président Directeur Général de la CMA-CGM

Jeudi 08 septembre, Chantal Castel DSC et Jean Ducrot DS ont été invités à rencontrer M. Saadé, Président Directeur Général de la CMA-CGM.

La discussion étant l’ADN même de la CFE-CGC, nous avons accueilli cette invitation avec grand intérêt : en effet, le dernier entretien avec notre PDG remontait à 2020.

 

En introduction, il nous a semblé important et normal de remercier notre PDG pour les réinvestissements effectués ces deux dernières années afin d’assurer le développement et la stabilité du Groupe, ainsi que pour la redistribution de la valeur auprès des salariés.

Cependant, compte-tenu des résultats actuels, nous n’avons pas manqué d’indiquer nos espérances quant aux prochaines redistributions. Tout comme nous avons rappelé notre combat sur l’intéressement :

  • Une prime à la hauteur des futurs résultats de 2022 ;
  • Des augmentations cohérentes avec le travail réalisé ;
  • Un intéressement au plafond de la loi (20% de la masse salariale).

 

Après cette introduction, nous avons parlé de vous, les collaborateurs. Notre PDG considère, à juste titre, que les collaborateurs sont les premières ressources de son entreprise. Il nous semblait donc important de lui faire un point sur votre santé et vos inquiétudes.

Le travail de ces deux dernières années a été particulièrement éreintant et la réussite du Groupe repose essentiellement sur vos épaules : une charge de travail importante à laquelle s’ajoute la participation à de nombreux projets dont il est parfois difficile de percevoir l’objectif et encore moins la fin. Nous avons été entendus sur ce point et notre PDG a demandé à ses équipes une vigilance accrue sur les risques de « burn-out ».

Le deuxième point de vigilance que nous avons souhaité porter à son attention concerne la stabilité chez les « grands chefs ». Au moment de l’entretien, il manquait notamment un EVP à la tête de l’IT et de la Transformation (situation résolue depuis).

 

Cette entrevue a également été l’occasion de rappeler les bonnes idées, passées, de la CFE-CGC (et oui le télétravail, c’était nous ! Heureusement que la CMA-CGM était prête lors de la crise sanitaire) et futures, comme la mobilité des salariés ou viser l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Nous communiquerons d’ailleurs à ce sujet très prochainement, mais sachez que M. Saadé nous a semblé particulièrement concerné, en demandant un benchmark avec d’autres entreprises, ainsi qu’une présentation de la situation au COMEX. Notre combat de ces derniers mois avance !

 

Toute rencontre ayant une fin, nous n’avons pu aborder tous les points directement avec notre PDG, mais avec ses équipes rapprochées, comme par exemple l’état des navires en propriété. Il est incompréhensible d’entendre que certaines réparations ne peuvent avoir lieu en ce moment, faute de moyens financiers.

 

Nous ne manquerons pas de vous informer prochainement des avancées des nombreuses négociations en cours avec la Direction, mais nous ne vous cachons pas notre inquiétude de l’impact d’une potentielle taxation des « supers-profits » sur nos demandes, les futurs rétributions des collaborateurs et investissements du Groupe.

Nous remercions notre PDG d’avoir accepté de nous recevoir et espérons pouvoir reproduire cet exercice d’ici la fin de l’année.

 

CFE-CGC, argumenter pour convaincre.