Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Journée nationale des aidants 2022

« Pas sans les 11 millions d’aidant.es ! » : voici le thème de la journée des aidants du 06 octobre 2022.

L’aidant est la personne qui vient en aide, de manière régulière et fréquente, à titre non professionnel, pour accomplir tout ou partie des actes ou des activités de la vie quotidienne d’une personne en perte d’autonomie, du fait de l’âge, de la maladie ou d’un handicap.

 

Chaque année, la journée du 6 octobre est consacrée aux aidants. Elle leur permet de s’informer sur leurs droits et les aides existantes, d’échanger sur leurs difficultés et leurs questions, de partager des solutions.

 

Autour de nous, nous avons tous des collègues, amis, famille qui sont aidant familial ou proche aidant. Bien souvent, quand on échange avec eux, on s’aperçoit qu’ils sont obligés de concilier vie professionnelle et vie d’aidant familial. Cela entraîne fatigue, manque de temps pour soi, isolement, allant même jusqu’à l’épuisement professionnel.

Depuis le 1er octobre, les aidants qui soutiennent un proche âgé, malade ou handicapé, peuvent demander à bénéficier d’un congé de trois mois indemnisé, renouvelable jusqu’à un an sur l’ensemble de la carrière d’un salarié.

 

Quelles sont les statistiques ?

En 2022, 1 français sur 5 est aidant – 60% des aidants sont des femmes
80% ont moins de 65 ans – 49% ont moins de 50 ans.
70% sont des actifs – 60% sont salariés
50% des aidants ignorent leur statut d’aidant.
1 actif sur 4 sera aidant en 2030.

 

Que fait l’entreprise pour les aidants ?

Nous aurions bien aimé détailler ici plein de mesures… Nous avons hésité à laisser un « espace vide ». Mais le fait est que la situation n’est pas drôle. Un seul fait est important : une « négociation solidarité (et notamment le statut du salarié proche aidant) » devait s’ouvrir au 3ème trimestre 2022 (oui oui, le trimestre qui s’est terminé fin septembre). Devinez quoi ? Il n’y a pas eu de négociation.

 

La CFE-CGC vous donne quelques informations importantes si vous êtes sensible à ce sujet :

 

La CFE-CGC signe des accords sur le sujet du handicap et des aidants dans de nombreuses d’entreprises.

Nous sommes prêts à négocier un accord solidarité.

 

CFE-CGC, argumenter pour convaincre.